Guide du chien et du chat senior

Illustration_plaquette_virbac_02À partir de quel âge mon animal devient-il âgé ?

Compte-tenu de leur durée de vie, beaucoup plus courte que la notre, les chiens et chats rentrent dans la période senior à un âge où ils nous semblent encore jeunes.

Cet âge varie selon la race de l’animal : le vieillissement est plus rapide lorsque le format de race augmente.
L’animal est considéré comme senior lorsqu’il aborde le dernier tiers de sa vie.

 

 

Cette période démarre à un âge différent selon le format de race :

senior

Quelles sont les modifications liées au vieillissement de mon animal ?

Le vieillissement est un processus naturel qui s’installe progressivement avec l’âge. Même si votre chien de 8 ou 9 ans (voire plus jeune si il s’agit d’une grande race) vous paraît en bonne santé, son organisme subit les atteintes de l’âge. Il en est de même pour votre chat à partir de l’âge de 10 ans. Différentes observations peuvent indiquer que l’animal vieillit.

Changement de comportement

Il arrive qu’un animal senior se mette à aboyer ou miauler sans raison (même la nuit) ou encore qu’un chien âgé « s’oublie » à l’intérieur ou qu’un chat âgé « oublie » sa litière. Un animal âgé peut devenir soudainement agressif. Il peut également paraître désorienté, se perdre dans la maison ou présenter des crises de panique sans objet. Ces signes peuvent traduire le vieillissement neurologique mais aussi une maladie.
Suite à une diminution des facultés olfactives, les chiens et les chats peuvent perdre l’appétit en vieillissant. Des problèmes digestifs peuvent aussi provoquer une perte de poids soudaine.
Moins actifs, les muscles des chiens et chats âgés ont tendance à diminuer de volume.

Troubles digestifs

Un chien ou un chat âgé peut présenter des épisodes de diarrhée et de constipation en alternance, signe que son transit digestif est irrégulier. En plus de cela, un chat âgé peut présenter des vomissements.

Réduction de la mobilité

Avec l’âge, il se peut qu’un chien ne se lève plus pour accueillir joyeusement ses maîtres ou qu’un chat ne saute plus sur son coussin préféré. Les animaux âgés peuvent également montrer une réticence à monter ou descendre les escaliers ou encore monter dans un véhicule. Ils peuvent également avoir des difficultés à se lever le matin, notamment le lendemain de longues ballades.

À NOTER : Les animaux âgés souffrent fréquemment d’arthrose. Cette affection douloureuse peut être traitée pour qu’ils ne soient pas condamnés à l’immobilité.

Pelage terne et perte de poils

Un animal âgé digère souvent moins bien les matières grasses, ce qui entraîne alors un déficit en certaines vitamines solubles dans les graisses (A, D, E…), qui jouent un rôle important dans la qualité du pelage.
En plus de cela, si le chat a mal aux articulations, il se toilette moins bien.

Repli sur soi du chat

Les chats malades se plaignent rarement : plus leurs capacités physiques et mentales diminuent, plus ils réduisent leur activité, restent dans leur coin et cachent leurs troubles du mieux qu’ils peuvent.

Difficultés cardio-respiratoires

Un chien qui halète pour un rien et traîne la patte en promenade dès qu’il fait un peu chaud a peut-être des difficultés cardio-respiratoires, éventuellement liées à un excès de poids.

Maladie rénale

Les animaux âgés peuvent perdre progressivement la capacité à concentrer leur urine : les reins fonctionnent moins bien.
Cela se traduit par une prise de boisson plus importante et un besoin plus fréquent d’uriner, d’où des chiens qui réclament de sortir plus souvent ou des litières à changer plus régulièrement.

Diminution de l’immunité

Le système immunitaire des animaux seniors est moins performant, ce qui peut les rendre plus vulnérables aux infections.
Il est donc d’autant plus important de les faire vacciner.

Autres maladies

D’autres affections sont relativement fréquentes chez l’animal âgé, sans qu’il y ait nécessairement beaucoup de signes visibles : hyperplasie de la prostate chez le chien, hypertension artérielle et hyperthyroïdie chez le chat, tumeurs…

Que faire pour que mon animal vieillisse bien ?

Illustration_plaquette_virbac_01Même si votre animal n’est pour le moment pas malade et qu’il présente peu de signes de vieillissement, il faut savoir qu’il est plus fragile et vulnérable aux infections.
Par ailleurs, ses fonctions vitales (cérébrale, digestive, rénale, immunitaire, etc.) déclinent peu à peu. Néanmoins, grâce à une attention et à des soins renforcés, vous pouvez limiter ou ralentir l’apparition des signes de vieillissement pour aider ainsi votre animal à bien vieillir.

L’exercice physique : à maintenir et à adapter

Il est important de maintenir une activité physique régulière chez le chien et le chat âgés afin de préserver la masse musculaire et de maintenir la mobilité. En effet, avec le manque d’exercice, les muscles de votre animal s’atrophient ; la masse grasse augmente, pouvant aboutir à du surpoids surtout chez le chien. La perte de masse musculaire réduit la mobilité du senior.
Les animaux âgés sont fréquemment atteints d’arthrose. Il faudra donc adapter l’exercice physique de votre chien senior :

  • Les exercices intenses sont déconseillés car ils génèrent des microtraumatismes sur les articulations qui aggravent la situation.
  • Mieux vaut plusieurs promenades courtes qu’une seule longue balade.
  • Privilégier la marche en laisse aux jeux qui encouragent votre chien à galoper.
  • La natation est une activité à privilégier quand elle est possible : elle permet de mobiliser les articulations en douceur.

L’alimentation, un rôle essentiel contre le vieillissement

Pour garder son chien ou son chat en bonne santé le plus longtemps possible, il est essentiel de prendre soin de son alimentation et de privilégier une alimentation de bonne qualité. Les besoins évoluent au cours de la vie, l’alimentation doit être modifiée lorsque l’animal aborde la phase « senior ».

Maintenir le plaisir de manger

Parce que l’appétit du senior est parfois capricieux, son aliment devra être particulièrement appètent et privilégier la viande, naturellement appréciée par les carnivores.

Soutenir les fonctions vitales

Une alimentation adaptée doit permettre :

  • De garder votre animal âgé à un poids optimal, en tenant compte des changements dans son métabolisme, dans son appétit et dans son activité physique…,
  • De conserver la masse musculaire de votre animal grâce à un apport en protéines de qualité et suffisant,
  • De favoriser une peau saine et un pelage brillant grâce à l’apport d’acides gras essentiels et de protéines animales,
  • De protéger la fonction rénale de votre animal âgé,
  • D’aider votre chien ou votre chat à bien digérer grâce à :
    • Un apport suffisant de fibres pour stimuler le transit digestif,
    • L’apport de prébiotiques pour maintenir l’équilibre de la flore digestive.
    • De lutter contre le vieillissement cellulaire par l’apport d’antioxydants comme le sélénium.

Favoriser l’autonomie du senior

L’incorporation dans l’aliment d’actifs bons pour la santé permet également de conserver à votre animal senior son autonomie.
Il est ainsi possible :

  • D’améliorer la mobilité grâce à l’apport de Chondroïtine Sulfate,
  • D’aider à limiter les signes du vieillissement cérébral grâce au Gingko Biloba,
  • De soutenir la vision et maintenir ainsi le comportement exploratoire de votre animal grâce à l’apport de certains acides aminés et de vitamine A.

Une hygiène régulière, pour son bien-être et sa santé

Prendre soin de l’hygiène corporelle et bucco-dentaire de votre animal permettra non seulement d’entretenir une relation privilégiée avec votre animal mais aussi de faire une inspection attentive de votre animal et ainsi contribuer à son confort de vie.
Observer régulièrement son animal senior

Quel que soit l’âge de votre animal et surtout quand il vieillit, il est important de l’examiner régulièrement afin de détecter un éventuel problème et d’en parler rapidement à votre vétérinaire. Un questionnaire senior vous est proposé par nos infirmières à l’accueil et est également disponible en téléchargement sur notre site.
N’hésitez pas à l’imprimer et à le compléter avant de venir en consultation vaccinale.

Un suivi renforcé par la clinique vétérinaire

Il est important de continuer à vacciner l’animal âgé tous les ans

Son système immunitaire est moins performant et le protège moins bien contre les infections. Le vétérinaire en profitera pour réaliser un examen complet.

Votre clinique vous propose un bilan approfondi spécifique à l’animal senior

Le bilan senior inclut, en plus d’un examen clinique complet, des examens complémentaires : analyse d’urine et analyse de sang. Il permet de préciser l’état de santé de votre animal, de détecter le plus tôt possible d’éventuels troubles et de mettre en place les solutions adaptées. Votre vétérinaire vous donnera également des conseils utiles relatifs à l’alimentation, l’hygiène corporelle et l’hygiène de vie de votre animal.

Toutes ces précautions vous permettront de profiter de votre compagnon plus longtemps, et dans les meilleures conditions possibles.

Fotolia_33902265_M